Hypothèse d'un gadz'arts

L'éther d'Albert Einstein

Saviez-vous qu'à partir de 1916, après avoir publié la relativité générale, Einstein s'est rendu compte qu'un médium support des ondes gravitationnelles et électromagnétiques devait exister. 

Il en a discuté avec son ami Hendrick Lorentz qui proposait un "nouvel éther" dépouillé de ses propriété physiques du XIXe siècle.

Dans son discoure de réception à l'Université de Leyde en 1920 Einstein à présenté l'éther comme nécessaire pour la propagation des ondes dans ce qu'on appel le vide et les caractéristiques qu'il devait respecter pour être compatible avec le principe de relativité. En particulier il ne pouvait être immobile comme on l'avait cru et il devait être influencé par la matière.       Source Wikipedia


Nouvelle vidéo au 11 septembre 2021 : L'éther d'Einstein, une nouvelle hypothèse

Einstein à publié son discours en 1921 sous le titre "L'Éther et la théorie de la relativité.".
L'éther et la théorie de la relativité La Géométrie et l'expérience. Traduit de l'allemand par Maurice Solovine. 3e édition. Publication : Paris : Gauthier-Villars (Gap, impr. L. Jean), 1964.

Un éther simultanément immobile dans tous les référentiels en mouvement était inconcevable. Il n'a pas été suivi.

Nous avons trouvé une réponse tout à fait vraisemblable. Et oui, il y a de quoi être stupéfait. Remarquez que ce n'est pas plus curieux que l'idée que la Vitesse de la lumière serait une constante universel et justement ça en fait bien une constante, mais pas universelle, seulement dans certaines conditions. Il ne reste qu'a réaliser des expériences relativement simples pour le vérifier. Il suffirait d'installer deux émetteurs récepteurs de GPS, un dans la station spatiale internationale ISS et l'autre dans la navette qui amène ou emmène des astronautes ou du matériel à l'ISS. Si ça se trouve il y en a déjà. Il doivent essentiellement noter l'heure d'émission et l'heure de réception des transmission pour pouvoir mesurer avec précision le temps qu'elles mettent pour relier la navette à l'ISS et pour relier l'ISS à la navette.

Si vous pouvez joindre Thomas Pesquet qui doit rejoindre l'ISS en 2021 faites lui part de cette expérience. C'est trop tard? Et bien le suivant la fera.

L'éther de Lorentz et Einstein

Le débat sur l'existence d'un médium support des ondes électromagnétiques semble avoir été tranché définitivement.

Pourtant, des ondes sans support c'est tout a fait extraordinaire quand on sait que la définition d'une onde est "une vibration qui se propage dans un support". En 1905 la position d'Albert Einstein concernant l'absence d'éther luminifère avait provoqué de grands remous dans le monde scientifique, remous qui ont duré longtemps. Ce sont les succès de sa théorie et plus encore ceux de la relativité générale qui en sont venus à bout, mais très longtemps après.

Il est évident que l'éther luminifère ne pouvait être le référentiel du système solaire. L'Antiquité croyait que la Terre était le centre du monde, le XIXe siècle a cru que c'était le soleil.

Peu de gens savent qu'en 1916 Albert Einstein s'est rendu compte qu'il avait besoin d'un support pour les ondes gravitationnelles. Lorentz lui a expliqué ce qu'il appelait le "nouvel éther" dépouillé de ses propriétés mécaniques. En 1920 à la conférence de Leyde Einstein a validé le "nouvel éther" en lui retirant sa dernière propriété qui était l'immobilité pour respecter le principe de relativité. En effet, l'invariance de la vitesse de la lumière impose  à l'éther d'accompagner tous les référentiels en mouvement.. Il ne fut pas possible d'expliquer comment.

Nous avons une hypothèse qui donne une réponse intéressante, il faudrait juste la tester avec une expérience.

Navette en approche de l'ISS, quand la ligne la reliant à l'ISS est parallèle au déplacement de la Terre autour du Soleil, elle envoi un signal à l'ISS que l'ISS lui réémet. Les heures de départ et d'arrivée des signaux sont enregistrées. On peut vérifier s'il y a un écart entre le temps aller et le temps retour. Les horloges atomiques donnes des heures très précises.